Le closing du festival Attable va faire danser vos papilles

Du bon son, des petits plats succulents mijotés dans les marmites des meilleurs espoirs de la gastronomie lyonnaise, des vins originaux, durant la même soirée, que demande le peuple ? C’est bien l’idée farfelue et fantastique qu’a eu le festival Attable pour clôturer son édition prototype le vendredi 18 mars à la Piscine. 

On n’aurait pas pu imaginer un événement alliant de la nourriture et de la techno autre part que dans la ville des Gones. Le but du festival Attable, du 14 mars au 18 mars, est de mettre à l’honneur les héros locaux de la cuisine lyonnaise actuelle, qui, pour certains, affichent complets plusieurs semaines à l’avance. Ce festival est un moyen pour eux de montrer une autre facette de la cuisine lyonnaise, souvent vue comme très traditionnelle. Les quarante quatre chefs présents ne sont pas choisis seulement pour leur talent culinaire, mais aussi pour leur philosophie, leur sensibilité envers les enjeux écologiques ou pour leur vision collaborative de la cuisine. Vous retrouverez notamment la très talentueuse Céline Pham, Arnaud Laverdin avec Remy Havetz, Christian Tetedoie, Simon Huet ou encore Joanna Figuet. 

Côté musique, Attable propose une programmation soignée et cohérente avec des artistes régionaux comme européens, des têtes d’affiches comme des pépites à découvrir rapidement. Pour leur soirée de clôture à la Piscine, le festival convie les cuisiniers ayant une double vie de Djs avec l’énergique Antonin et Jean d’Animal Kitchen, le forcené Hubert Vergoin de substrat, pour clôturer avec P. Moore accompagné de la retentissante blanquette de veau de Jean Cook, l’un des moments le plus réconfortant du festival. Ouvert sur la ville et l’Europe, connecté aux évolutions actuelles et aux champs artistiques, Attable incarne bien plus qu’un simple festival musical, c’est une zone d’expérimentation, de création et de liberté totale pour la nouvelle jeunesse européenne. 

Crédit photo : Attable